TUNISIENS, PRENEZ LA PAROLE !

Hymne national officiel tunisien

(source Youtube)

POUR ECOUTER L'HYMNE TUNISIEN, CLIQUEZ SUR LE LIEN CI-DESSOUS.

<iframe width="640" height="360" src="http://www.youtube.com/embed/dCjyXk6LiP4?feature=player_detailpage" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>

 

20. nov., 2013
POUR LA PATRIE...
14. juil., 2012
La Révolution du Jasmin
Encore la Tunisie ? Entend-on et lit-on dans les médias arabes et francophones. Oui, encore la Tunisie, est-on tenté de répondre. Car ce petit pays d’à peine 11 millions d’habitants, situé le plus au nord du continent africain et disposant d’une superficie de 162 155 km2, a été, malgré lui, à l’origine de bouleversements politiques et sociaux dans le monde arabe. La révolte populaire partie de ce pays a été le point de départ d’une révolution qui tout a emporté sur son passage. L’étincelle qui a jailli s’est transformée en brasier donnant le signal du Printemps arabe.

Le peuple tunisien tient sa révolution. La Révolution du Jasmin. L’Histoire jugera.

A SUIVRE...
Pendant le service militaire à Aïn Draham...

LA CONSTITUTION TUNISIENNE EST ADOPTEE

LA CONSTITUTION TUNISIENNE EST ADOPTEE

Rubrique postée le 4 février 2014

MABROUK LA TUNISIE ! MABROUK AU PEUPLE TUNISIEN !

C’est le cri du cœur. En attendant la suite des événements quand tout ce beau monde se met au travail pour l’application des textes. En effet, tard dans la soirée de dimanche 26 janvier, la nouvelle Constitution du pays, plus de trois ans après la révolution qui avait déclenché le printemps arabe, a été adoptée par l’Assemblée nationale constituante tunisienne (ANCT). Un vote qui donne 200 voix pour, 12 contre et 4 abstentions.

La séance a été conclue par le chant de l’hymne national tunisien, avec des députés brandissant des drapeaux tunisiens… Les représentants du peuple étaient enfin tous unis ! Allah Akbar.

Pourtant, il y a quelques jours, quelques règlements de compte entre députés et des noms d’oiseaux ont fusé dans l’hémicycle de l’Assemblée nationale. Chacun campait sur ses positions. On refusait de faire la moindre concession. Et puis, la sagesse et l’intérêt national l’ont emporté. Il y a là de la sincérité du geste mais aussi _ peut-être _ un calcul politique. Le peuple tunisien attend. Il est impatient. Depuis octobre 2011 et le démarrage du projet, tout le monde est suspendu à ce texte. Les jours passent, les mois passent et… les années passent. Mais on assiste à un blocage qui paralyse la rédaction du nouveau Destour tunisien. Tout le monde rejette la faute sur l’autre.

Mi-janvier 2014, le parti Ennahda, majoritairement au pouvoir, quitte le gouvernement, pour dénouer la crise. Un geste que je salue personnellement (Ennahda étant élu légitimement). Certes, je ne partage pas toutes les idées de ce parti ni toutes ses orientations politiques _ malgré quelques avancées et réalisations politiques dans les domaines de la sécurité et de la stabilité du pays  _ du fait de la complexité de la société tunisienne et de son histoire,  et sur d’autres zones d’ombre qui restent à élucider, mais quand une majorité du peuple tunisien choisit avec les moyens dont il dispose, c’est-à-dire le bulletin de vote, il donne sa voix à Ennahda de Rached Ghannouchi. Là, il y a un geste patriotique qui place l’intérêt national au-dessus de tous. L’histoire retiendra.

Par ce geste, on assiste aujourd’hui à la mise en place d’un nouveau gouvernement consensuel et neutre, dirigé par  Mehdi Jomâa, chargé de conduire le pays vers les prochaines élections. Espérons que ce gouvernement sera soutenu et qu’il aura tous les pouvoirs.

Le Tunisie, trois fois millénaire, mérite un envol vers la Prospérité, la Liberté et la Justice pour réaliser tous ses objectifs. Combattre le chômage, la pauvreté et l’inégalité et se mêler à la bataille que mènent les grands pays civilisés pour construire un avenir ambitieux pour tous les Tunisiens. Le pays ne manque pas de cerveaux, d’intellectuels, de génie en tous genres. Il faut y croire… Mettons de côté nos querelles, nos « petits » règlements de compte, et tous ensemble, avançons vers les mêmes objectifs. On est tous concernés. La Tunisie est un héritage, préservons-le. Et Dieu nous guidera inch’Allah vers la Lumière.

Merci à tous les Tunisiens. Merci aux "vrais" amis de la Tunisie...

Ahmed Naoui


 Ci-dessous, un extrait de la Constitution tunisienne.

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...

nour helel | Réponse 23.01.2013 15.33

merci cher compatriote ahmed c'est bien fait , mais on dois continuer notre révolution car tout n'est pas acquis

Ahmed Naoui | Réponse 25.11.2012 00.44

Bonsoir Lotfi,

Vous avez un message dans la rubrique "Livre d'or"...

Ahmed Naoui

Lotfi | Réponse 17.11.2012 20.43

Bjr,
SVP, Ecoutez-bien...
Mille fois, on vous a dit que ce n'était point une révolution du jasmin. Du sang, de la chair brûlée, de la poudre...pour la dignité !

Voir tous les commentaires

Commentaires

01.03 | 11:56

Merci pour vos encouragements. Le but de ce site est d'analyser, de comprendre et de dialoguer... Ecrire pour être lu, et parler pour être entendu !

AhmedNaoui

...
28.02 | 19:27

je suis content de parcourir ce travail magnifique qui a demandé des efforts certainement , c'est comme cela que l'on arrive a joindre l'utile à l'agréable .

...
03.02 | 21:10

Très belle page. Bravo au webmaster !

...
03.02 | 20:40

Merci Ahmed pour ce magnifique site. Je l'ai trouvé dynamique et riche en informations. Continue.
Carla

...
Vous aimez cette page